Forum de l'association Rêves et Sourires
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
goody
bavarde
bavarde


Nombre de messages : 1485
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne   Mer 1 Nov - 14:47

mercredi 1 novembre 2006, 22h17
Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne: polémique dans la police
Par Stéphanie LEROUGE



MELUN (AFP) - La décision du patron de la police de Seine-et-Marne de relâcher vendredi une soixantaine de personnes interpellées après des dégradations de véhicules a suscité mercredi la demande d'un "rapport circonstancié" par le ministre de l'Intérieur et la colère de syndicats de police.
"J'ai demandé au directeur général de la police un rapport très circonstancié pour comprendre ce qui s'est passé", a déclaré Nicolas Sarkozy devant la presse à Marseille, où il s'était rendu au chevet de la jeune femme grièvement brûlée samedi dans l'incendie criminel d'un bus.

Le ministre, qui s'exprimait après que trois syndicats de police eurent manifesté leur colère face à la décision de relâcher ces jeunes âgés de 18 à 20 ans, ne s'est pas prononcé sur le fond, estimant qu'il fallait "tirer au clair ce qui s'est passé" et notant qu'il y avait eu, dans cette affaire, "une rixe entre bandes" et "non une attaque contre des forces de l'ordre ou contre un bien public".

Vendredi soir, une soixantaine de jeunes hommes armés de battes de base-ball, gomme-cogne (pistolets tirant des balles en caoutchouc), bombes lacrymogènes avaient déambulé dans Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), pressés d'en découdre avec une bande rivale, selon le directeur départemental de la sécurité publique, Jean-Claude Menault.

Soupçonnés d'avoir dégradé sur leur passage des véhicules, ils ont été encerclés et menottés par les policiers après avoir vraisemblablement abandonné leurs armes à une quarantaine de mètres.

Ils ont ensuite été relâchés sur décision de M. Menault, venu sur place, et qui a confirmé mercredi le récit des faits publié par Le Parisien.

Son attitude a suscité les protestations de trois syndicats de policiers, Synergie, l'UNSA-police, et le SNOP qui ont demandé une enquête de l'inspection générale de la police nationale (IGPN).

"Cette décision (...) est scandaleuse pour les victimes et les collègues qui sont intervenus", a déclaré à l'AFP Patrice Ribeiro, pour Synergie, second syndicat chez les officiers de police.

Le Syndicat national des officiers de police (SNOP - majoritaire) s'est dit "surpris de la décision" de relâcher "sans autre forme de procès et de manière grand-guignolesque 60 délinquants".

"Je souhaite que le préfet prenne ses dispositions et qu'il diligente une enquête", a pour sa part affirmé Joaquin Masanet, pour l'UNSA police, second syndicat chez les gardiens de la paix.

"Rien juridiquement ne tenait", s'est justifié Jean-Claude Menault lors d'une conférence de presse faisant valoir qu'"aucune infraction commise" ne pouvait être imputée "à quelqu'un" en particulier, et qu'il n'y avait donc pas "matière à garde à vue".

"Il aurait été très difficile de prouver que tel individu était pourvu de telle arme, avait dégradé telle voiture. Je n'allais pas mettre en garde à vue soixante individus, et défaire mon dispositif de sécurité au début d'un week-end +chaud+, pour que tout le monde soit relâché le lendemain", a expliqué M. Menault.

Selon Jean-Pascal Stadler, de l'UNSA-police régionale, des témoins des dégradations se trouvaient sur les lieux et auraient pu désigner les fauteurs de trouble. M. Menault a fait valoir lui que si treize plaintes pour dégradation avaient été enregistrées depuis vendredi, aucun témoin ne s'était présenté. Il a toutefois expliqué qu'une enquête préliminaire était ouverte et qu'on saurait "chercher les auteurs et les déférer à la justice".

Le procureur de la République de Melun, Serge Dintroz, lui a apporté son soutien, estimant que "mener soixante gardes à vue pendant 48 heures en même temps, dans une procédure où il faut tout démontrer parce qu'a priori personne ne va reconnaître ce qui lui est reproché, c'est mission impossible".



http://fr.news.yahoo.com/01112006/202/des-casseurs-presumes-relaches-en-seine-et-marne-polemique-dans.html

_________________
http://www.connaitre-ses-droits.com/modules/newbb/index.php


je ne parle pas aux cons : ça les instruit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://connaitre-ses-droits.net/
Marybess
Admin


Nombre de messages : 7900
Age : 37
Localisation : loiret
Date d'inscription : 18/01/2006

MessageSujet: Re: Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne   Mer 1 Nov - 14:50

pffffffffffffffff
non mais ca c'est dingue quand meme
ca me met hors de moi
encore une affaire qui va passé à l'as
dans ces cas la tout le monde peu foutre le bordel sans avoir peur des conséquance

j'imagine etre a la place des bléssé en lisant ca
je cois que je

_________________


Site internet de Rêves et Sourires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revesetsourires.actifforum.com
Jackinou
timide
timide


Nombre de messages : 159
Age : 36
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne   Jeu 2 Nov - 5:46

C 'est HONTEUX, de toute façon et à mon avis perso la justice est devenue politicienne et c'est très grave !!

_________________




http://jackszone.skyblog.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
moin timide
moin timide


Nombre de messages : 634
Age : 37
Localisation : 77
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne   Sam 4 Nov - 3:41

[b]Tiens c est mon super département lol et c est inadmissible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne   Aujourd'hui à 5:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Des casseurs présumés relâchés en Seine-et-Marne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résumé choix RF
» Présumé coupable
» Résumé d'Homestuck.
» introduction à la psychologie sociale
» Les liaisons dangereuses de Laclos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêves et Sourires :: Un peu de détente :: Les actualités-
Sauter vers: