Forum de l'association Rêves et Sourires
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Accueil plutôt glacial pour "Da Vinci Code"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marybess
Admin


Nombre de messages : 7900
Age : 37
Localisation : loiret
Date d'inscription : 18/01/2006

MessageSujet: Accueil plutôt glacial pour "Da Vinci Code"   Jeu 18 Mai - 14:55

Accueil plutôt glacial pour "Da Vinci Code"


La presse présente à Cannes pour couvrir le festival a pu découvrir mardi soir en avant-première le très attendu "Da Vinci Code". Quelques sifflets, des rires, ont ponctué la projection. Les critiques n'ont pas été séduits par l'adaptation du succès littéraire, les Américains de Variety parlent d'un film "lourd et sinistre".



Comme souvent les journalistes spécialisés cinéma ont le privilège de découvrir les films plusieurs semaines avant leur sortie. Pour certains, ils sont souvent projetés dans les quelques jours précédant l'apparition en salle. Pour le Da Vinci Code, superproduction de Ron Howard avec Tom Hanks et Audrey Tautou, la presse n'a été conviée à visionner le film que mardi soir à Cannes, soit quelques heures avant la sortie française et 24 heures avant sa présentation en ouverture du festival devant un parterre d'invités. L'équipe du film sera d'ailleurs présente à cette projection au Palais des festivals. Espérons pour eux que le public sera plus indulgent que les journalistes de la veille.

Silence, sifflets et rires

Certes, la presse à Cannes est plus exigeante que partout ailleurs mais dire que le film a été fraîchement accueilli est peut-être faible. A l'issue des 2h30 que dure le film, pas d'applaudissements venus de la part des 2.000 journalistes présents, un silence pesant et puis quelques sifflets qui se font entendre dans la salle Debussy attenante à la salle principale du festival. D'après le compte-rendu de l'AFP, des rires ont salué la révélation du film quand Tom Hanks, alias le professeur en sémiologie Robert Langdon, révèle à Audrey Tautou, qui incarne la jeune Française Sophie Neveu, qu'elle est sans doute la descendante de Jésus-Christ. Signe peut-être encourageant, si la presse a semble-t-il peu apprécié le film, aucun participant à la projection n'a quitté la salle avant la fin, souligne Le Parisien, une pratique qui est plutôt courante d'ordinaire.

"Un film bavard, qui n'est pas vraiment fade"

Si la presse française n'a pas encore pu publier une critique du film, le quotidien américain Variety, bible du monde du cinéma à Hollywood, s'est livré à une critique féroce de la production à 125 millions de dollars. Un film "lourd et sinistre" affirme le journaliste qui ose la comparaison avec le livre "haletant dans sa forme originelle'. "Un film bavard, qui n'est pas vraiment fade, mais en est aussi proche que l'on pourrait l'imaginer (...) Le résultat est peut-être la meilleure chose que pouvaient espérer les critiques du projet" ajoute le quotidien qui pointe le manque de complicité entre les deux acteurs principaux. Il n'empêche que l'engouement autour du film est réel. L'énorme succès mondial du livre, plus de 40 millions d'exemplaires écoulés, devrait assurer à son double cinématographique de bons résultats. Le Parisien résume très bien l'analyse : "il est clair que les millions de lecteurs qui ont aimé le livre passeront un bon moment avec le film". Verdict dans les heures et les jours qui viennent.

_________________


Site internet de Rêves et Sourires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revesetsourires.actifforum.com
Marybess
Admin


Nombre de messages : 7900
Age : 37
Localisation : loiret
Date d'inscription : 18/01/2006

MessageSujet: Re: Accueil plutôt glacial pour "Da Vinci Code"   Jeu 18 Mai - 14:56

La réponse de Ron Howard
"Je n'ai lu aucune critique, peut-être que dans d'autres de ces critiques il y aura d'autres adjectifs, plus positifs", a répondu le réalisateur américain interrogé lors d'une conférence de presse sur le premier écho très critique réservé à son film à Cannes. Ron Howard a également souligné que le Da Vinci Code "est censé être un divertissement, pas une oeuvre de théologie", en réponse aux condamnations de nombreux dignitaires religieux contre la thèse du roman et du film, évoquant une descendance conçue par Jésus et Marie-Madeleine que l'Eglise catholique tenterait de camoufler depuis deux millénaires.

_________________


Site internet de Rêves et Sourires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revesetsourires.actifforum.com
 
Accueil plutôt glacial pour "Da Vinci Code"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Versace pour H&M, l'ultime défi
» Reprise de recettes dans online pour la passer en "propoints"
» Atelier "Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour qu'ils parlent" à Lyon
» Déduction des frais de "déco" du bureau
» Pour ou contre le "youpala" = trotteur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêves et Sourires :: Un peu de détente :: Films et musiques, potin de stars-
Sauter vers: