Forum de l'association Rêves et Sourires
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 nouveau congé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
caline
imbattable
imbattable


Nombre de messages : 2717
Age : 43
Localisation : loiret
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: nouveau congé   Lun 3 Juil - 6:20

Un congé pour s'occuper de mamie





A l'occasion de la dixième Conférence de la famille à Matignon, Dominique de Villepin a annoncé des mesures en faveur des "aidants familiaux" qui viennent en aide à un proche dépendant. Parmi elle, la création d'un congé spécifique de "soutien familial". Autre annonce : un prêt à taux zéro pour les jeunes entrant dans la vie active.

On compte aujourd'hui en France quelque 300.000 "aidants familiaux". Ces personnes qui viennent en aide à un de leur proche dépendant le font parfois au détriment de leur vie professionnelle. Pour les soutenir, Dominique de Villepin, à l'issue de la Conférence annuelle de la famille qui s'est tenue lundi à Matignon, a annoncé la création d'un congé spécifique. Il a souligné à cette occasion la nécessité "d'adapter notre modèle social" à la nouvelle donne que constitue le vieillissement de la population avec "un défi essentiel, le renforcement du lien entre les générations". Le gouvernement souhaite "soutenir davantage les personnes qui ont la charge d'un parent dépendant, encourager les jeunes retraités à s'investir dans la vie de la cité et permettre aux jeunes de prendre leur envol" grâce à un "coup de pouce qui leur manque parfois", a-t-il résumé.

Le congé de soutien familial, qui doit entrer en vigueur début 2007, est destiné aux "aidants familiaux" auprès de personnes âgées ou de personnes handicapées dont le handicap est particulièrement lourd, ainsi que des parents bénéficiant de l'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH). Il sera renouvelable dans la limite d'un an et ne pourra pas être refusé par l'employeur. Le coût estimé de cette mesure est de 10,5 millions d'euros en année pleine, a précisé le gouvernement. Aucune rémunération n'est prévue, mais le salarié en congé de soutien familial continuera à acquérir des droits à la retraite via l'assurance vieillesse du parent au foyer (AVPF), qui garantit déjà notamment la continuité des droits à la retraite des parents d'enfants handicapés.

"Un congé de trop pour les PME"

Pratiquement, le salarié, qui devra respecter auprès de son employeur un préavis de deux mois (sauf urgence) et avoir une ancienneté d'au moins un an, aura la garantie de retrouver son emploi ou un emploi équivalent dans son entreprise au terme du congé. C'est une commission des droits des maisons départementales des personnes âgées ou une équipe médico-sociale du département qui détermineront la qualité d'"aidant familial", à faire valoir auprès de l'employeur.

Parmi les premières réactions, la présidente de la Caisse nationale des allocations familiales, Nicole Prud'homme, a estimé que la Conférence de la famille 2006 avait "ouvert de nouvelles perspectives pour la politique familiale". La CGPME a critiqué pour sa part la création d'un "congé de trop pour les PME", car "un salarié absent par périodes aléatoires de 3 mois peut gravement désorganiser une petite entreprise, en rendant difficile son remplacement".

Autres mesures annoncées avant la Conférence et qui restent à confirmer : des mesures de "répit" pour les "aidants familiaux", afin de leur permettre de "souffler de temps en temps". Ainsi, 2500 places d'accueil de jour dans les maisons de retraite devraient être créées annuellement dès 2006 pendant cinq ans et 1100 places d'hébergement temporaire. Le gouvernement voudrait aussi favoriser la professionnalisation des "aidants familiaux", via notamment la validation des acquis de l'expérience. Le gouvernement devrait en outre créer un "mandat de protection future", grâce auquel les seniors en bonne santé pourront désigner par avance leur éventuel tuteur, en prévision de leur dépendance future.

"Passeport pour une retraite active" et prêt à taux zéro

La Conférence de la famille a prévu aussi que toute personne partant à la retraite à partir de début 2007 recevra de sa caisse de retraite un "passeport pour une retraite active", fournissant des conseils pour le bénévolat, sur les services à la personne afin de développer l'engagement des jeunes retraités dans des activités solidaires. S'agissant des jeunes, les 18-25 ans titulaires d'un contrat de travail ou en recherche d'emploi pourront bénéficier dès 2007 d'un prêt à taux zéro, baptisé "avenir jeunes", d'un montant maximum de 5000 euros garanti par l'Etat et remboursable en cinq ans. Il vise à soutenir une dépense liée à l'entrée dans la vie active, par exemple l'achat d'une voiture, d'équipements personnels ou professionnels. Il sera soumis à conditions de ressources et concernera les jeunes les moins favorisés, soit potentiellement, selon le gouvernement, 25% des jeunes actifs. Le Fonds de cohésion sociale permettra de garantir une enveloppe de prêts de 150 millions d'euros par an. Pour une moyenne de prêt de 2000 euros, cela correspondrait à 75.000 prêts par an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marybess
Admin


Nombre de messages : 7900
Age : 37
Localisation : loiret
Date d'inscription : 18/01/2006

MessageSujet: Re: nouveau congé   Mar 11 Juil - 15:24

je trouve ca tres bien cheers

_________________


Site internet de Rêves et Sourires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://revesetsourires.actifforum.com
goody
bavarde
bavarde


Nombre de messages : 1485
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: nouveau congé   Mar 11 Juil - 15:31

Citation :
Le congé de soutien familial, qui doit entrer en vigueur début 2007, est destiné aux "aidants familiaux" auprès de personnes âgées ou de personnes handicapées dont le handicap est particulièrement lourd, ainsi que des parents bénéficiant de l'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH). Il sera renouvelable dans la limite d'un an et ne pourra pas être refusé par l'employeur. Le coût estimé de cette mesure est de 10,5 millions d'euros en année pleine, a précisé le gouvernement. Aucune rémunération n'est prévue, mais le salarié en congé de soutien familial continuera à acquérir des droits à la retraite via l'assurance vieillesse du parent au foyer (AVPF), qui garantit déjà notamment la continuité des droits à la retraite des parents d'enfants handicapés.

ils ne vont rien verser aux aidants et economiser le cout d'une hospitalisation ou d'une maison de retraite ou etablisement specialisé joli benefice pour l'etat et la secu

_________________
http://www.connaitre-ses-droits.com/modules/newbb/index.php


je ne parle pas aux cons : ça les instruit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://connaitre-ses-droits.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nouveau congé   Aujourd'hui à 0:55

Revenir en haut Aller en bas
 
nouveau congé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau congé parental
» un nouveau site t'entraide
» NOUVEAU DISPATCHING
» Congé parental et retraite
» Nouveau Mustela sans paraben

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rêves et Sourires :: Un peu de détente :: Les actualités-
Sauter vers: